Site officiel de la SYJED

Top information


Warning: Creating default object from empty value in /home/syjedaze/public_html/modules/mod_jabulletin/helper.php on line 170

Warning: Creating default object from empty value in /home/syjedaze/public_html/modules/mod_jabulletin/helper.php on line 170

Camp Chantier

Envoyer Imprimer PDF

 

Définitions

Un chantier se traduit par un groupe de volontaires (généralement jeunes et provenant de différents pays) qui travaillent ensemble sur un projet, pour une période allant de 1 à 6 semaines.

 

 

L'acte de chantier

L'acte de chantier sous-entend un projet de société, qui s'appuie sur une démocratie où le citoyen, non seulement participe à la prise de décisions collectives, mais est aussi acteur de l'application de ces décisions.

Le chantier de part sa nature (l'engagement d'un groupe d'individus dans un projet commun) est support d'expérimentation d'une micro-société, et d'apprentissage d'une citoyenneté active où les individus décident ensemble de leur système de fonctionnement, et où chacun est garant de la gestion et de l'évolution de ce système.

De par les chocs culturels qu'il provoque (rencontres de générations, de nationalités, de milieux sociaux, et de culture, différents), le chantier est support d'apprentissage de la tolérance, car il permet de découvrir la différence chez l'autre et de l'utiliser comme source d'enrichissement mutuel ;

"la découverte de soi passe par la confrontation à l'autre".

L'organisation de la vie collective, et sa nécessaire régulation, va provoquer la confrontation de points de vues  contradictoires, favorisant la pratique de l'écoute et du dialogue, au détriment de la logique des rapports de forces.

La nature même du chantier (l'intervention sur un site, incluant l'immersion dans le milieu local), va favoriser l'identification et la découverte de la relation d'interdépendance entre l'homme et son environnement culturel, naturel et social.

Un chantier c’est :

  • Des travaux

Vous participez à une production d'intérêt général ; c'est à dire que vous effectuez un travail utile : rénover le four à pain d'un village, nettoyer les berges d'une rivière, organiser un festival, créer des animations... Ces travaux sont réalisés pour un "bailleur d'ouvrage" (une collectivité locale : commune ou association par exemple, jamais pour des personnes privées).

  • Une vie en collectivité

Chacun participe aux tâches de la vie quotidienne : faire les courses, les repas, la vaisselle ou le ménage. Le chantier est un lieu où il faut savoir faire beaucoup avec peu et surtout savoir vivre ensemble.

  • Des animations

Tout au long de votre séjour, vous participez à des animations. Celles-ci ciblent la découverte de la région et les rencontres avec la population locale. Elles se font en fonction des possibilités géographiques, climatiques, budgétaires et dépendent surtout du dynamisme des participants ! 

 

Un chantier = Une action volontaire.
                             La réalisation d'un travail.
                  Une vie collective.

Le chantier organise des solidarités :

 

  • entre les individus,
  • du groupe vers les individus : le groupe veillera à ce que chacun y trouve une place et sera attentif aux phénomènes d'exclusion,
  • de l'individu vers le groupe : c'est là tout le sens de l'engagement volontaire pour un projet utile à la collectivité,
  • entre les groupes : c'est là la vocation de l'intervention du groupe de volontaires, auprès de la communauté humaine vers laquelle est organisé le chantier.

Buts des chantiers.

Les objectifs des chantiers internationaux sont les suivants :

1. Unifier un groupe d'individus qui désirent travailler volontairement pour une communauté.

2. Donner support et assistance aux projets locaux par un travail utile. Les frais doivent être adaptés aux volontaires et le service volontaire ne doit pas remplacer un travail rémunéré.

3. Permettre la rencontre et l'échange d'idées entre les personnes de cultures et de milieux sociaux différents. Vivre et travailler ensemble dans des objectifs

communs qui permettent de rompre les barrières linguistiques et culturelles; de tendre vers une plus grande tolérance et compréhension. C'est une expérience enrichissante pour le respect mutuel et la démocratie.

4. Promouvoir l'apprentissage pratique. Le travail en commun doit amener les volontaires à mesurer les bienfaits de l'expérience de terrain et les rapports entre théorie et pratique.

5. Donner aux personnes une expérience de vie en communauté lorsque tout le monde est sur le même pied d'égalité ainsi que le sens des responsabilités par rapport au travail de chacun.

6. Offrir aux participants l'expérience d'un autre pays et d'une autre culture dans une attitude plus engagée et plus respectueuse que celle des touristes.

7. Intégrer les participants aux projets d'une communauté. Ils peuvent ainsi mesurer l'importance de leur intervention dans le pays d'accueil et sur la population; voire les approches de cette dernière pour faire face aux problèmes.

8. Pour aider au développement de petites infrastructures ou à la protection de l'environnement.

9. Pour promouvoir une culture de paix au niveau international, régional ou national (par exemple, après une guerre civile), en mettant en place des structures démocratiques, l'intégration, la résolution des problèmes par la non-violence, en réduisant les préjugés sur l'ennemi, en respectant les différences - tout cela implique travailler ensemble.

Télécharger ici le  guide du volontaire à la SYJED

Mis à jour ( Mardi, 26 Octobre 2010 20:24 )  

Autres Langues

EnglishArabicFrenchGermanItalianJapaneseNorwegianPortugueseSpanishSerbianSlovakTurkishSwahiliMacedonianHaitian Creole

Rejoignez Nous

You are here: Home Kezakoi?
Secured by Siteground Web Hosting